Google fait la chasse aux liens de mauvaise qualité

Mar 19, 2014 Non classé
Google fait la chasse aux liens de mauvaise qualité

Pour réguler les pratiques de référencement, le moteur de recherche Google a mis en place des filtres pour détecter les sites ne respectant pas ses consignes. L’algorithme Penguin fait partie de ces filtres et depuis son déploiement, il a déjà pénalisé plusieurs sites.

Le filtre Penguin : quelle est sa mission ?

Le filtre Penguin

Crée en avril 2012, ce programme a été spécialement conçu pour repérer les mauvais liens et de pénaliser les sites responsables. Penguin détecte également les sites qui usent de techniques de spam pour améliorer rapidement leur référencement, ceux qui font des liens sans rapport avec le thème ou le sujet développé par la page, ceux qui font des achats de liens et ceux font de la sur-optimisation de liens.

Les bonnes pratiques pour éviter une pénalisation de Penguin

Si un site est dans la ligne de mire de Penguin, l’URL ou les URLs qu’il pense être responsable des liens de mauvaise qualité ou sur-optimisés vont être déclassées. Pour ne pas subir les foudres de ce filtre, il faut respecter les consignes du moteur de recherche et adopter quelques bonnes pratiques :

Google Penguin
• varier les sources de liens : avant de placer un lien sur une page, il est conseillé d’analyser si le site est bien.
• diversifier les ancres : il s’agit de jouer avec les ancres optimisées, les ancres semi-optimisées, le nom de marque, mais aussi avec le nom du site, des produits et des services.
• varier également les types de liens : cela peut être une image, un texte, une vidéo, etc.
• diversifier les supports : les blogs, les réseaux sociaux, les forums sont autant de supports à exploiter.
Outre ces bonnes pratiques, il est également très important de garder un œil sur le ratio dofollow et de nofollow ainsi qu’au rythme d’acquisition des liens.

Par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *